Comment créer l'arborescence de votre site internet ?

L'arborescence : l'architecture de votre site web ou de votre application

Vous souhaitez créer votre site internet/ votre application ou le refondre, alors il faut réfléchir à votre arborescence. Cette étape est importante car une fois réalisée, elle va vous permettre d’avoir une vision globale de votre projet web. L’arborescence est l'organigramme de votre site : comment vos différentes pages seront classées et liées entre elles. Vous devez passer du temps dessus, car cette arborescence sera l'ossature de votre projet. Il est important que ce soit vous qui réfléchissiez dessus car c’est vous qui avez le maximum d’information pour la remplir. Vous pourrez demander à votre prestataire de donner son avis dessus. Pour vous organiser, prenez du papier blanc et un crayon dans un premier temps. Dès lors que vos premières esquisses sont finalisées, mettez cela sous forme informatique. Ça sera plus simple pour la communiquer, la faire évoluer et la clarifier. Voici quelques pistes pour vous aider dans la construction de l'arborescence de votre projet digital.

Listez tous vos contenus :

Si vous créez un projet digital, c’est pour un objectif bien précis et surtout pour faire venir des utilisateurs dessus. Vous allez ainsi définir un parcours client ou utilisateur, dans le but d’organiser les contenus en conséquence. A partir de ce parcours, listez toutes les étapes que vos utilisateurs vont réaliser sur votre support et listez tous les contenus que vous souhaitez voir apparaître. Pensez au maximum à tous les différents cas que vous pourrez rencontrer.

Organisez des sous-ensembles :

Dès lors que vous avez votre liste avec vos différents contenus et étapes, constituez des ensembles cohérents, logiques et compréhensibles pour l’utilisateur final. Si on prend l’analogie d’un magasin, cela consiste à réaliser le plan de masse qui permettra d’organiser la surface de vente pour tous les utilisateurs : clients comme employés. Dans le cas d’un magasin de vêtement, vous vous poserez la question de l’emplacement de chaque module, leur taille, leur contenu, etc … Où je mets ma caisse ? Où je mets ma réserve ? Quels univers je créé à l’intérieur ? Où je mets le stock ? Où je place les cabines d’essayages ? Où je mets le vestiaire du personnel ? …. Pour un site web, c’est pareil. Organisez vos contenus selon une logique qui vous semble la plus judicieuse pour vos utilisateurs. Voici quelques exemples d’organisations. Pour un site marchand de produits, vous pouvez organiser vos pages par catégories de produits (ex : hommes, femmes, enfants,…), ou par thématique par exemple (ex : sports collectifs, sports individuels, …). Pour un site vitrine, vous organiserez votre contenu en fonction de ce que recherche l’utilisateur sur votre site : de l’information sur votre société, les différents services que vous proposez, vos références ou vos clients, les moyens de vous contacter, etc …

Définissez votre navigation :

Dès lors que vous avez organisé vos contenus dans des pages, vous devrez les renommer sous un terme générique explicite pour constituer un menu qui guidera la navigation de vos utilisateurs. A cette étape, confrontez votre arborescence à la vision d’un proche ou d’un collaborateur pour qu’il vous donne son regard extérieur. Essayez au maximum de simplifier votre organisation, de la rendre lisible et intuitive pour votre utilisateur. On se rend vite compte qu’il est possible de réduire le nombre de pages, de regrouper de l’information ou bien même d’en supprimer. Allez à l’essentiel ! Une fois que vous semblez avoir trouvé la bonne arborescence, établissez les différents liens qu’il peut y avoir entre les différentes pages et comment l’utilisateur va pouvoir accéder aux contenus de manière intuitive. Si on prend un site e-commerce par exemple, dans vos pages blogs ou conseils, pensez à rediriger vos clients vers vos pages produits.

Pensez l’arborescence dans son ensemble :

  • PENSEZ AU SEO

Lors de la construction de votre arborescence et de la sélection de vos contenus pensez à votre stratégie de référencement. Votre arborescence doit au maximum venir appuyer votre stratégie SEO, en ayant un contenu en adéquation avec vos mots-clés.

  • PLACEZ DES APPELS À L’ACTION, SOUVENT NOMMÉS CALL TO ACTION

Pour augmenter vos taux de transformation ou pour fluidifier la navigation de votre utilisateur, insérez des appels à l’action. Définissez le bon message ou choisissez un bon visuel. Redirigez vers la bonne page. Avec potentiellement l’aide d’un ergonome, vous définirez ultérieurement son emplacement dans la page.

  • LE 3 CLICS

Faites une arborescence et un parcours utilisateurs qui puissent amener votre utilisateur à ses fins en un minimum de clics. Le client ne fera pas d’effort, si il ne trouve pas rapidement, si c’est trop long, ou pas assez intuitif, il quittera tout simplement votre page.

  • N’OUBLIEZ PAS LE LÉGAL

Il y a des contraintes législatives qui ne faut pas oublier de prendre en compte. Pensez à les identifier pour ne pas les oublier. Des outils en ligne peuvent également vous aider dans la construction de votre arborescence.